29 juin 2020 0 Commentaire

Benni (System Crasher)

Benni22 juin 2020 / 1h 58min / Drame

De Nora Fingscheidt
Avec Helena Zengel, Albrecht Schuch, Gabriela Maria Schmeide
Nationalité Allemand
Eh oui, une semaine s’est écoulée depuis le dernier article sur un film… Que se passe-t-il donc au Cinéphage ???  Alors voila:
- un tiers de l’équipe s’est bien bousillé la cheville la semaine dernière en se rendant à pieds précisément au cinéma(après l’immobilité forcée du confinement ça n’était pas bien malin) ;
-l’ autre souffre  de rhume des foins et d’allergie au pollen rehaussé d’une intolerance à la pollution (on n’avait plus l’habitude faut dire), et
- l’autre  a développé une tendance à la bonne dépression et à l’agoraphobie depuis le déconfinement.
Une belle équipe au mieux de sa forme, quoi…..
Nous avons donc du tirer à la courte paille, et devinez sur qui c’est tombé ? sur bibi !
Ne voulant pas aller trop loin de nos bureaux, je me suis donc rendue au cinéma des Cinéastes, Salle tant aimée, pour y voir le seul film des trois à l’affiche que je n’avais pas encore vu: « Benni ».
Il faut dire que la bande annonce m’avait un peu refroidie: je n’aime pas sortir en larmes du cinoche… « Un cri du coeur, Bouleversant ! » lit-on sur l’affiche… cela suffit à me faire entrer à reculons.
Poussée par un dévouement sans limite, encouragée par le peu de spectateurs présents dans le hall, et mue par l’envie de me retrouver dans une salle obscure, j’entrais… et découvrais un film effectivement bouleversant, intense, inoubliable, une de ces films dont tu (enfin moi) ressors secoué.e . Jamais mélo, mais vraiment fort. Au cours du film, j’ai imaginé pour la fin le pire, espéré le meilleur, vibré avec cette gamine, Benni (formidable Helena Zengel):  ingérable mais que j’ai tout de suite aimée, et son AVS extraordinairement interprété par Albrecht Schuch: tout dans la sobriété et la retenue, mais terriblement expressif et émouvant. Plusieurs séquences m’ont fortement fait penser à Xavier Dolan, mais peut on reprocher à une réalisatrice d’avoir été influencée par ce génie ? je ne m’en plain pas d’autant plus que c’est juste une inspiration, jamais une copie. Bref, j’ai a-do-ré !
Côté régles sanitaires, le cinéma des Cinéastes et parfait. tout est bien bien respecté. j’y retournerai sans craintes.

davPoster_321260

Laisser un commentaire

L'oeil de la taupe |
Lola DEWAERE, tout simpleme... |
Looking Glass |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kneecongo32
| Cine Mania FR
| Cinekinode